Bienvenue ! Vous pouvez nous appeler au 01 45 32 00 20 ou nous envoyer un mail à info@cerene-education.fr

Les troubles des apprentissages

L’enfant en difficulté à l’école doit toujours pouvoir s’appuyer sur ses compétences, sur ses points forts. Il peut être en échec dans certaines disciplines, ou au cours de certaines tâches dans le cadre scolaire ou à la maison. Mais il peut certainement mobiliser des aptitudes pour dépasser ou contourner ses difficultés.

Souvent, les parents notent même que leur enfant en difficulté scolaire est vif, pertinent, plein de créativité et de curiosité. On s’interroge même sur une éventuelle précocité. L’enfant s’ennuie à l’école, est agité, désordonné ou passif. Au-delà de ces compétences bien réelles, l’enfant est néanmoins en panne à l’école. Il est important de comprendre finement pourquoi il en est ainsi et comment l’aider.

Outre ses compétences voire même ses talents particuliers, on doit évaluer les diverses voies de traitement de l’information par l’enfant. C’est le rôle du bilan.

Les besoins spécifiques d’un enfant peuvent être alors précisément évalués. Il peut s’agir de questions liées à son efficience intellectuelle globale.

L’enfant peut peut-être gêné par un format particulier de l’information :

  • Le langage oral : trouble de l’articulation, trouble de la compréhension ou de l’expression, divers troubles structurels du langage appelés dysphasie.
  • Le langage écrit : trouble de la lecture ou dyslexie; trouble de l’orthographe ou dysorthographie; trouble de l’expression écrite en général.
  • Les gestes ou encore le spectre des dyspraxies.
  • Les processus de mémoire et leurs troubles.
  • La représentation des nombres ou dyscalculie.

Au terme de ce travail de clarification, parents et professionnels (enseignants, médecins, paramédicaux) seront en mesure de mieux comprendre les besoins spécifiques d’un enfant. L’enfant lui-même et son entourage dédramatiseront les enjeux de ses difficultés.